Lettre circulaire aux riverains de mars 2011

Une concertation active dans le quartier Dune-Corniche

Mardi 29 mars 2011 // Qualité de vie

Chères voisines, chers voisins,

A la suite de l’ouverture du restaurant hôtel de La Corniche en mai 2010, des nuisances ont été observées (odeurs, stationnements intempestifs, circulation difficile voire dangereuse, incivisme ...), ce qui a abouti à la signature d’une pétition (une soixantaine de signatures) qui a été remise à Monsieur le Maire de La Teste le 9 août 2010 lors de l’assemblée générale de l’ADPPM.

Par ailleurs les accès “sauvages” à la Dune induisent de plus en plus de nuisances aux riverains et au site lui-même.

L’ADPPM se doit de vous informer de la suite de ses démarches.

Restaurant de la Corniche :

Lors d’une discussion constructive en novembre 2010 entre le gérant de l’établissement Monsieur William Téchoueyres, Jacques Storelli président de l’ADPPM, et Véronique Quinquis (résidente de l’avenue de l’observatoire et Responsable de secteur ADPPM), il a été acté :

- Monsieur Téchoueyres a été surpris par le succès de son établissement, ce qui a impliqué des stationnements dans des conditions qui ont pu générer des nuisances pour le voisinage.
- L’ADPPM demande la mise en place de mesures précises et adaptées, susceptibles d’améliorer la situation en 2011, c’est-à-dire une nouvelle signalétique municipale (interdiction de stationner sur les trottoirs et devant les « bateaux », interdiction de stationner dans certains secteurs (impasse de l’accès à la Dune).
- Est envisagée par le gestionnaire la possibilité d’aménager des places de stationnement provisoire sur le terrain du casino ou à Eskualduna au bénéfice d’un accès exclusif côté boulevard, un système de navettes avec des parkings plus éloignés….
- Dans l’attente de la possibilité de pouvoir construire un parking en sous-sol (coût estimé : 4 millions d’euros), Monsieur Téchoueyres a considéré les propositions de l’ADPPM et de Madame Quinquis comme étant constructives, et ce sous réserve de l’accord de l’indivision Gaume ; le terrain du casino devrait pouvoir être converti en places de stationnement provisoire dès le mois d’avril.
- Des malfaçons ou non-conformités ont été observées sur le système d’extraction d’air de l’hôtel-restaurant, ce qui nécessite de gros travaux ayant justifié une fermeture du mois de novembre jusqu’au mois d’avril ; il est donc permis d’espérer que les odeurs seront mieux extraites et filtrées à l’avenir.
- Ces desiderata ont été portés à la connaissance de Monsieur le Maire ; il lui a été rappelé la nécessité de faire entretenir l’escalier de la Corniche dont l’utilité est certaine pour tous ceux qui veulent se rendre au centre de secours ou sur les plages de la Dune.

Ce mois de mars, Véronique Quinquis a rencontré à nouveau Mr Téchoueyres, et visité le restaurant pendant les travaux. La ventilation a effectivement été reprise. Mr Téchoueyres demande aux riverains impactés par les odeurs de noter "heure et jour", afin de revoir, si nécessaire, la ventilation (nettoyage plus fréquent des filtres, possibilité de rajouter des produits anti-odeurs, voire arrêt total du barbecue en fonction de la météo...). Les livraisons pour le restaurant de la Corniche ont été regroupées le vendredi matin. Mr Téchoueyres manifeste son souci d’entretenir de bonnes relations avec le voisinage. Quand aux stationnements et à la circulation, à ce jour, rien n’a été concrétisé, mais la mairie est consciente de la situation. Mr Téchoueyres propose toujours la construction d’un parking (projet et devis proposés courant mai...) mais en attendant, la solution "temporaire" serait d’investir le terrain du Casino, si Mr Gaume donne son d’accord. La mairie va retracer la signalisation au sol avant la grande saison (ce que Mme Monteil Macard a déclaré lors d’un RDV en mars 2011), ce qui n’exclurait pas l’installation de "potelets" pour préserver les trottoirs si c’est nécessaire, voire un sens de circulation en juillet août 2011. Toutes les options sont à l’étude.

Les accès à la dune :

Une réunion a été demandée par l’ADPPM et Véronique Quinquis au Syndicat Mixte de gestion de la Dune du Pyla au sujet de la circulation pédestre et autres pratiques observées aux deux ouvertures de la Dune, régulièrement vandalisées ou laissées ouvertes. L’accès à la dune "impasse" de l’observatoire est strictement réservé aux pompiers. Cet accès, comme l’autre, étant situé sur la propriété privée de Mr Gaume, la mairie déclare qu’elle ne peut rien faire, alors que l’ancienne entrée de la dune se dégrade et que toute velléité de sécurisation est suivie de vandalisme. Mr Michel Daverat, Président du Syndicat Mixte, conscient de ces difficultés, a organisé une réunion à laquelle Monsieur Gaume ne s’est pas présenté, au cours de laquelle il a été décidé de mieux sécuriser les accès, de prévenir les problèmes de sécurité (incendie, pratiques sportives diverses, vols à la tire...), ce dans l’intérêt de la tranquillité des riverains et du voisinage. L’ADPPM a également sensibilisé le Syndicat Mixte à la nécessité d’entretenir dans les meilleures conditions possibles l’escalier de la Corniche Une seconde réunion sera organisée, toujours avec Michel Daverat, en ce qui concerne les stationnements sauvages entre la caserne les pompiers et le rond-point de la Dune.

Le quartier La Dune/La Corniche connaît une certaine évolution, ce qui nécessite des correctifs, des aménagements et une certaine vigilance pour que le caractère résidentiel de cette partie du Pyla soit préservé et pour que la tranquillité et la sécurité des résidents soient assurées.

Nous vous tiendrons fidèlement informés du résultat de nos démarches ; n’hésitez pas à communiquer à Véronique Quinquis (06.45.66.23.67 ou veroniquequinquis [at] hotmail.com), en sa qualité de responsable de secteur de l’ADPPM, vos doléances et suggestions.

Nous profitons de la présente pour vous souhaiter une excellente saison estivale 2011.

Pylataisement vôtres.

Véronique QUINQUIS
Responsable de secteur ADPPM

Jacques STORELLI
Président ADPPM