Convocation à l’assemblée générale ordinaire

AGO le samedi 10 août 2013 : Centre Culturel du Pyla à 10h

Lundi 22 juillet 2013 // Ressources en ligne

Chers amis et / ou adhérents,
Nous vous informons de notre prochaine assemblée générale le samedi 10 août 2013 à 10 h au Centre Culturel du Pyla (derrière la Poste). L’ordre du jour de cette AG est joint à ce message.

Quelques repères importants :

- la décision du Conseil d’Etat déclarant inconstructible la forêt du Vieux Pilat (entre la caserne des pompiers et l’extrémité sud du boulevard de l’atlantique),
- le Parc Marin : voir l’article
- le Schéma de Cohérence Territoriale (SCOT) : voir l’article

Beaucoup de nos adhérents seraient heureux de pouvoir connaître la position de la municipalité sur les sujets suivants :

- les conditions d’affichage du PC du 31-10-2012 concernant l’extension de La Corniche (flanc ouest du transformateur),
- l’abattage de 56 arbres sans autorisation (préjudice environnemental) au cours du chantier,
- l’absence de référé préventif avant compactage du terrain du nouveau parking (fissures apparues sur 2 ou 3 villas),
- l’absence d’affichage concernant la création d’un parking au pied de la dune,
- la création d’un parking au pied de la dune dédié à une enseigne commerciale,
- la transformation temporaire de la parcelle Haïtza en “usine” de montage (quartier bloqué durant plusieurs jours ; pas d’affichage),
- le débordement du projet d’agrandissement de l’hôtel La Corniche (“ligne rouge” non respectée, tout comme le site classé fut empiété par la terrasse),
- l’absence de création de parking souterrain de nature à soulager le quartier d’une nuisance (stationnements) récurrente et anormale constitutive d’un trouble anormal du voisinage, (une promesse avait été faite par l’exploitant il y a 3 ans...) (le Conseil de quartier en 2011 : “ La priorité retenue étant la sécurité des piétons et donc celle des riverains, 140 places de stationnement sont prévues et une partie de la voie sera interdite au stationnement afin de ne pas gêner la circulation”...),
- la hauteur d’une construction double (SCI Bélisaire) au bord de l’eau, avenue Louis Gaume (la gêne ressentie par le voisinage semble manifeste) (le profil naturel du terrain semble avoir été modifié d’au moins 2 m) (un PC d’août 2012 se substituant à celui délivré pour 2 maisons en 2011 a surpris le voisinage, par sa discrétion...),
- le maintien d’une masse de gravois de 12.000 m3 non dépollués depuis plus de 10 ans (cf. PV de la Police municipale de 2003) au nord des parcelles Malika et Bélisaire.

Plus au nord, ont été observés :

- de nombreux gravois jonchant la plage pylataise de part et d’autre d’un chantier ouvert depuis plus de 2 mois (infraction générant des risques pour les biens et les personnes),
- des conditions d’engraissement des plages particulièrement pénalisantes pour les riverains et estivants.

Des progrès sont donc à faire.

Les règles d’urbanisme sont trop souvent transgressées (chantiers, affichages, hauteurs, reculs, abattages, clôtures, etc...).

Des contrôles réguliers et efficaces sont à mettre en œuvre.

Des nuisances sonores (tapages nocturnes) sont à déplorer.

L’expérience montre qu’il n’est pas aisé de déposer plainte ; des témoignages en attestent.

Nous vous attendons le 10 août pour débattre de ces sujets avec les élus et le Représentant de l’Etat.

Un grand merci de diffuser ce mail à votre entourage pylatais.

Cordialement.

J. STORELLI
Président ADPPM
jacques.storelli (at) free.fr