Lettre de voeux 2015

Lettre de voeux 2015

Samedi 18 avril 2015 // Communications aux adhérents

Pyla, le 28 janvier 2015

Chers Adhérents, Chers Amis,

Le Conseil d’Administration de l’ADPPM vous souhaite une excellente année 2015. Ce début d’année associative fut marqué par le renouvellement à l’unanimité de notre Bureau pour une nouvelle période de trois années. Selon l’usage nous vous invitons à nous adresser votre cotisation en ce début d’année (cf. Bulletin d’adhésion en page 4). Merci d’avance. Nous sommes heureux de pouvoir vous apporter quelques éléments d’information intermédiaires dès avant la parution de la prochaine Gazette du Pyla de juillet 2015.

I. LES SUJETS LOCAUX

Nous sommes très attentifs à l’avenir de la Poste, à la rénovation du Centre Culturel et du Cercle de Voile, aux chantiers de l’hôtel Haïtza, de l’escalier de la Corniche et de l’Eco-quartier version Pichet (450 logements à l’ancien hôpital). Nos dernières démarches en mairie ont porté sur les dossiers prioritaires que sont :

-  La révision du Plan Local d’Urbanisme (PLU) à la suite de l’annulation par le Tribunal Administratif de certaines de ses dispositions, outre les effets du Schéma de Cohérence Territoriale (SCOT) et du Schéma Régional de Cohérence Ecologique (SRCE),

-  La création d’une Aire de Mise en Valeur de l’Architecture et du Patrimoine (AVAP) pour l’ensemble du Pyla,

-  La suppression/ modification des zones UPAC qui permettent des hauteurs de 11 mètres en continu et une forte densité dans des secteurs résidentiels que sont la Corniche, Haïtza, Etche Ona, l’hôtel La Guitoune, la Place Meller, la Place du Figuier et le boulevard de l’océan en allant vers le Moulleau. Les zones UPAC ne constituent qu’une opportunité économique offertes à quelques opérateurs influents lesquels vont pouvoir commercialiser des appartements empilés sur 11 m avec un Coefficient d’Occupation des Sols (COS) de 0,80, alors que le voisinage se trouve plafonné à une hauteur de 8 m pour un Cos qui, de facto, restera normalement à 0,20…De très forts troubles de jouissance sont à redouter, ainsi que la moins-value de certaines villas.

-  Les effets catastrophiques de la loi ALUR laquelle rend inopposable toute notion de coefficient d’occupation des sols, avec les conséquences que l’on sait sur le massif arboré et les perspectives,

-  La défense des commerces existants qui rendent de grands services aux Pylatais et qui ont néanmoins bien du mal à équilibrer leurs comptes,

-  Le réensablement des plages et leur nettoyage, ce au terme de plusieurs saisons peu ou pas satisfaisantes en terme d’ensablement, outre une forte dangerosité causée par la présence de gravats ou de rochers affleurants.

-  Les déprédations récurrentes observées autour de certains établissements de nuit, même en hiver,

-  L’utilisation par des promoteurs ou enseignes commerciales de la dénomination Pyla ou Pilat pour des réalisations ou des activités extérieures au Pyla,

-  Le maintien du code postal 33115 Pyla.

Au plan judiciaire il faut noter :

-  L’arrêt infirmatif de la Cour Administrative d’Appel de Bordeaux annulant un permis de construire délivré sur une parcelle longeant la RD 217 (route de La Teste), dont le maintien aurait gravement compromis le corridor écologique, notion sur laquelle reposent les décisions du Conseil d’Etat concernant la préservation de la forêt du Laurey,

-  La décision du Tribunal de Commerce de Bordeaux condamnant personnellement le gérant de la société AFG (liquidée) à payer les dommages intérêts fixés par le Tribunal Correctionnel pour abattages de plusieurs hectares de la forêt de Pissens en période estivale, sans autorisation.

II. LES DOSSIERS CONCERNANT L’ARRONDISSEMENT DU BASSIN D’ARCACHON

-  Le Schéma de Cohérence Territoriale (SCOT) est soumis à l’examen des juges du Tribunal Administratif de Bordeaux ; dans cette réflexion, il y a désormais lieu de prendre en compte le contenu du récent Schéma Régional de Cohérence Ecologique (SRCE),
-  L’instance d’appel consécutive à l’appel du Parquet de la décision de relaxe de la société Smurfit-Kappa, concernant l’accident de juillet 2012, fera l’objet d’un délibéré en février 2015,
-  L’ADPPM a participé à la réunion du Comité de Suivi de Site de Smurfit- Dalkia en novembre 2014,
-  L’élaboration du Plan de Prévention des Risques de Submersion Marine est en cours ; des cartes « d’inondabilité » seront disponibles fin janvier pour le Sud Bassin et dans quelques mois pour le Nord Bassin ; les aléas actuels et les aléas calculés pour la fin du siècle seront pris en compte.
-  Le projet de réforme du décret réglementant la Réserve Nationale Naturelle du Banc d’Arguin a été modifié à la suite de l’installation d’un groupe de travail en Sous-préfecture auquel l’ADPPM a participé. Une possibilité de mouillage de nuit est envisagée ; en date du 16 décembre 2014 la Commission Départementale de la Nature des Paysages et des Sites (CDNPS) a donné un avis favorable aux modifications du décret proposées par le commissaire enquêteur Dumont, lequel ne figure du reste plus sur le tableau portant établissement de la liste d’aptitude aux fonctions de commissaire enquêteur de la Gironde pour l’année 2015.
-  Le décret instituant le Conseil de Gestion du Parc Naturel Marin (PNM) sera très prochainement signé par le Préfet Maritime et le Préfet de Région. Les 56 membres formant le Conseil de Gestion seront donc bientôt identifiés, et l’installation du PNM pourra enfin avoir lieu (rédaction d’un règlement intérieur, élection d’un président et de plusieurs vice-présidents, formation d’un bureau, rédaction du Plan de Gestion),
-  Le sort du contrat liant la Cobas et la société Véolia sera bientôt connu, soit le 3 février 2015, date possible de caducité du contrat (cf. conclusions des travaux d’Arc’eau et de Service Public 2000 ; les frais de personnels, financiers et de siège seraient en cause, ainsi que la facturation des compteurs ; déjà la Gazette du Pyla de juillet 2014 tirait la sonnette d’alarme sur le prix de l’eau et le volume anormal des fuites).

Nous espérons avoir le plaisir d’enregistrer prochainement votre cotisation et de vous rencontrer lors de notre prochaine Assemblée Générale Ordinaire le samedi 8 août prochain à 10 H au Centre Culturel du Pyla.

D’ici-là, vous pouvez consulter notre site www.adppm.fr et nous écrire : adppm@hotmail.com

Très belle année 2015.

Jacques STORELLI, Président

André MALBREIL, Secrétaire

Jean FRIBOURG, Trésorier

jacques.storelli@free.fr

a.malbreil@free.fr

jeanfribourg@gmail.com