Convocation de l’AGO du 6 août 2016

Vendredi 1er juillet 2016 // Communications aux adhérents

CONVOCATION DE L’ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE

Le samedi 6 août 2016 à 10 heures

Au CENTRE CULTUREL PIERRE DIGNAC

Avenue du Sémaphore au PYLA (Derrière la poste)

ORDRE DU JOUR :

-  Approbation du PV de l’AGO du 8 août 2015,
-  Renouvellement du tiers sortant du Conseil, et vote sur la candidature de Monsieur Matthieu de Kerdrel,
-  Rapport financier et approbation des comptes,
-  Accueil du représentant de l’Etat, de Monsieur le Commissaire de police, de Madame la Déléguée Régionale du Conservatoire du Littoral, de Madame la Directrice du Siba et des élus, et rapport moral du Président,
-  Examen des dossiers suivants :

 L’urbanisme :

- La révision du Plan Local d’Urbanisme (PLU) à la suite de son annulation partielle, à l’aune du Schéma de Cohérence Territoriale (SCOT) que la Coordination Environnement du Bassin d’Arcachon (CEBA) a fait annuler par le Tribunal administratif, et du Schéma Régional de Cohérence Ecologique (SRCE),
- La loi ALUR qui rend inopposable toute notion de Coefficient d’Occupation des Sols (COS), et ses conséquences sur le massif arboré et les perspectives,
- Les dérives de nombreuses réalisations architecturales en l’absence d’outils de protection (Aire de - Valorisation de l’Architecture et du Patrimoine ou AVAP), pour l’ensemble du Pyla, et leur impact sur les perspectives et les éléments identitaires du site,
- La nécessité de supprimer les zones UPAC qui permettent des hauteurs de 11 mètres en continu et une forte densité dans les secteurs résidentiels que sont le terrain du casino, Haïtza, Etche Ona, la Place du Figuier et le Boulevard de l’Océan en direction du Moulleau.

 Les contentieux d’urbanisme :

- L’annulation du Schéma de Cohérence Territoriale (SCOT) du Bassin d’Arcachon par le Tribunal Administratif (17 communes, 150000 habitants concernés, plus de 10 ans de travail, des millions d’euros engagés),
- La demande de modification du Schéma Régional de Cohérence Ecologique (SRCE) , document supérieur au SCOT, issu des dispositions des lois “Grenelle”,
- L’annulation de deux dispositions du PLU de La Teste (dossier pendant devant la Cour d’appel),
- Le parking et l’agrandissement de l’Hôtel de La Co(o)rniche,
- Les exhaussements pratiqués sur le terrain du casino, et la demande d’évacuation de 12500 m3 de gravats non dépollués,
- La protection du massif arboré de l’avaloir naturel du Trou des Abatilles, ordonnée par le Tribunal,
- L’annulation d’une modification du PLU de Gujan permettant d’urbaniser à l’Est de la 4 voies,
- L’annulation du projet de création d’un centre équestre de 25 ha situé route de Cazaux.

 L’avenir du Grand Site de la Dune du Pilat :

- La maîtrise foncière par le Conservatoire du Littoral de la Dune et forêts alentour (400 ha) ; l’arrêté préfectoral du 30 mai 2016 et ses suites.

 Les points critiques de la vie locale :

Les abattages non efficacement contrôlés, les clôtures et barrières non conformes ou inesthétiques, la pose de panneaux publicitaires sauvages, les chantiers irréguliers, non contrôlés ou dépourvus d’affichage conforme, la circulation et les stationnements, les camping-cars, la création de sens unique, l’utilisation d’engins à moteur thermique pour l’entretien des jardins, le bruit et les déprédations aux alentours des établissements de nuit, la consommation d’alcool sur la voie publique, les survols d’hélicoptères touristiques, la gestion de la déchetterie et la collecte du verre, l’accès aux plages, l’ensablement des plages, la présence de gravats sur les plages, la distribution de l’eau potable, les connections Internet, le déménagement de la poste, l’utilisation erratique du code postal 33115.

 Le plan d’eau :

- Le travail du Conseil de gestion du Parc Naturel Marin du Bassin d’Arcachon,
- La réforme du décret organisant la Réserve Naturelle Nationale du Banc d’Arguin,
- Les arrêtés préfectoraux relatifs à la Réserve du Banc d’Arguin,
- La qualité de l’eau, les études Ifremer, la régression des herbiers, l’extraction des boues portuaires,
- Les risques de submersion et d’inondation,

 La forêt :

-  Le label « Forêt d’Exception »,
-  La Forêt Usagère,
-  Les maladies et parasites affectant les pins,
-  Les chenilles processionnaires,
-  La réglementation applicable en matière de circulation en forêt (arrêté du 14 novembre 2005).

-  Questions diverses,

-  Clôture des débats, dégustation d’huîtres et de grands crus.

Le Pyla, le 27 juin 2016

Jacques STORELLI, Président jacques.storelli@free.fr