Nuisances sonores

L’ADPPM intervient auprès des autorités pour que les nuisances cessent autour des établissements de nuit situés sur le boulevard de l’Océan.

Mercredi 26 août 2009 // Les nuisances sonores

Des pétitions ont circulé et ont été transmises aux autorités.

L’ADPPM écrivait en juin 2009 au nouveau commissaire TOUZET (extraits) :

Nous vous confirmons que, de notre modeste point de vue, et fort d’un recul de quarante années d’expérience, notre association propose :
- L’activation d’une brigade municipale de nuit, laquelle viendrait en complément à vos services et assurerait un suivi ciblé des phénomènes récurrents observés aux alentours des établissements de nuit et sur les biens (villas, voitures).
- La mise en place d’un système de vidéo surveillance place de Lattre de Tassigny, place du Figuier, carrefour boulevard de l’Océan-route de Biscarrosse.
- Une nouvelle redéfinition des horaires de fermeture des établissements de nuit pour le cas où les nuisances persisteraient ; le rétablissement de la fermeture hors saison à 2 heures du matin, et la fixation d’une fermeture à 4 heures du matin seulement en période estivale lorsque vos services disposent de moyens renforcés, constituent sans doute la meilleure incitation pour que chacun prenne ses responsabilités.
- La réaffirmation de la volonté de vos services, de la Préfecture et des élus de faire respecter la loi républicaine et la « charte anti-bruit » selon lesquelles chacun a droit de jouir de sa tranquillité, surtout dans un quartier résidentiel tel que le Pyla.