Documents d’urbanisme

ZPPAUP : Ayons le courage de nous donner les moyens de préserver ce qui nous distingue !

Lundi 30 août 2010 // Zone de Protection du Patrimoine Architectural, Urbain et Paysager (ZPPAUP)

On sait que l’avis de l’Architecte des Bâtiments de France (ABF) sur les permis de construire à l’intérieur des Zones de Protection du Patrimoine Architectural Urbain et Paysager (ZPPAUP) est devenu « consultatif » depuis le 23 juillet 2009.

Ainsi lorsque la municipalité décide de passer outre l’avis de l’ABF, elle engage sa responsabilité.

On compte 596 ZPPAUP approuvées et 400 en cours d’étude. L’avis de l’ABF est avant tout un avis de conformité au règlement de la zone considérée, établi conjointement par l’État et la commune.

L’argument selon lequel il serait contraignant administrativement de se soumettre localement à l’avis conforme de l’État tombe.

La ville de La Teste a tout à gagner à bénéficier de l’avis consultatif de l’ABF lorsqu’il s’agit de préserver le patrimoine architectural pylatais, son écran arboré, ses perspectives, les matériaux, les couleurs, etc.

Il faut saluer l’accord de la municipalité pour intégrer dans une future charte architecturale et paysagère le rapport de l’architecte Bernard Wagon établi dans le cadre d’un projet de ZPPAUP que l’unanimité des Pylatais a approuvé lors de l’enquête publique d’août 2007. Le dossier est prêt ; il a coûté fort cher à l’ADPPM et à la commune. Ayons le courage de nous donner les moyens de préserver ce qui nous distingue !

On ne peut que persister et souhaiter que le Pyla se dote d’une ZPPAUP, comme bien des sites d’exception.