Protection du patrimoine maritime

La création le 25 septembre 2008 d’une Commission Locale d’Information et de Suivi (CLIS) de la qualité des eaux du bassin d’Arcachon

Lundi 30 août 2010 // En mer

Lorsque Jean-Louis BORLOO, est venu inaugurer la station d’épuration de Biganos en septembre 2007, plusieurs associations ont fait part au Ministre de leur inquiétude quant à la qualité des eaux au niveau du Wharf de la Salie.

Affichant des photographies d’un panache sombre au bout du collecteur des eaux usées, elles s’interrogeaient sur la compatibilité de tels rejets avec la vocation de grande qualité environnementale du banc d’Arguin notamment et avec l’élevage ostréicole qui est autorisé à proximité.

On sait désormais que le Bassin contient des HAP (hydrocarbures aromatiques polycycliques), de l’Irgarol (antifooling), du cuivre, et autres anti termites, nitrates ou phosphates, tous issus d’une activité humaine trop prégnante sur et autour du Bassin d’Arcachon.