Zones humides

L’ADPPM demande que le Bassin soit inclus dans le réseau de convention Ramsar

Lundi 30 août 2010 // Les zones humides

Chaque année depuis 1997, des organismes gouvernementaux, des organisations non gouvernementales et des groupes de citoyens à tous les niveaux de la société profitent de l’occasion de la Journée mondiale des zones humides, le 2 février, pour lancer des actions de sensibilisation du public aux valeurs et aux avantages des zones humides en général, et de la Convention de Ramsar en particulier. L’ADPPM demande qu’une partie significative du bassin d’Arcachon soit inclus dans le réseau de convention Ramsar (Convention sur les zones humides d’importance internationale, appelée Convention de Ramsar, est un traité intergouvernemental qui sert de cadre à l’action nationale et à la coopération internationale pour la conservation et l’utilisation rationnelle des zones humides et de leurs ressources).

Définies comme des étendues de marais, de fagnes, de tourbières ou d’eaux naturelles ou artificielles, permanentes ou temporaires [...], les zones humides couvrent dans le monde entre 748 et 778 millions d’hectares. Au cours des cinquante dernières années, le drainage, la pollution, l’irrigation, les guerres et le changement climatique ont entraîné la disparition de 50% de ces zones humides.

Le thème de la Journée mondiale des zones humides 2005 portait sur la diversité culturelle et biologique des zones humides avec pour slogan « La diversité des zones humides est un trésor ».