Banc d’Arguin

Organisation de la réserve naturelle du banc d’Arguin

Mardi 31 août 2010 // En mer

La Réserve naturelle du Banc d’Arguin créée en 1972 constitue :
- un site de reproduction pour la Sterne caugek, le Gravelot à collier, l’Huîtrier pie, etc. Les oiseaux nichent sur tout le banc de sable ;
- un site d’hivernage. Plus de 30 000 limicoles dont le bécasseau variable, le Courlis cendré, l’Huîtrier pie et la Barge rousse y hivernent à marée haute.
- une halte migratoire. Le site sert de halte en automne et au printemps durant la migration de nombreux oiseaux.

La SEPANSO, qui gère la Réserve naturelle, fournit tous les renseignements utiles sur la faune ( nidification, hivernage, migration) et la flore, outre la réglementation applicable :

HTML - 12.9 ko
SEPANSO - Réserves naturelles

La partie nord du banc est fermée par des barrières et interdite aux promeneurs ; la surface de cette zone de protection totale a été portée cette année de 40 à 80 hectares. Les oiseaux, néanmoins, circulent et nichent sur l’ensemble du banc et il est instamment demandé aux plaisanciers de respecter leur zones de chasse et leurs nids.