À terre

Dernier ajout : 5 septembre 2013.

Derniers articles

Affaire Smurfit

Le Tribunal relaxe l’Industriel le 2 septembre 2013

Mardi 10 septembre 2013 // À terre

Le Parquet et les parties civiles font appel (dont l’ADPPM), cf. conclusions de parties civiles ADPPM jointes et l’article de Sud Ouest ci-dessous. La CEBA et l’ADPPM, entre autres, ne peuvent accepter le sens du jugement qui consiste à donner implicitement un permis de polluer, de porter atteinte à la ressource halieutique (poissons : 1 ère prévention), et à la biodiversité (faune et flore : 2ème prévention). Voir également le reportage de France Bleu Gironde où intervient Jacques Storelli. Sud (...) Lire la suite »

Revue de presse

Procès Smurfit : le parquet fait appel (France Bleu Gironde, le 04/09/13)

Jeudi 5 septembre 2013 // À terre

Le parquet de Bordeaux a fait appel ce mercredi du jugement prononcé lundi. Le tribunal correctionnel avait relaxé l’industriel qui était accusé de négligences après l’effondrement d’une cuve de liqueur noire en juillet dernier sur son site de Biganos. Il y aura donc un deuxième procès. Jacques Storelli - Le parquet fait appel (Affaire Smurfit) Les défenseurs de l’environnement ont retrouvé le sourire. Ils vont pouvoir demander une nouvelle fois réparation dans l’affaire de l’usine Smurfit de (...) Lire la suite »

Rupture d’une cuve de l’usine Smurfit

Affaire de la liqueur noire : une décision sera rendue le 2 septembre 2013.

Lundi 22 juillet 2013 // À terre

En date du 5 juillet 2012, une cuve de l’usine Smurfit céda et 4169 m3 de liqueur noire se sont échappés brutalement sous la forme d’une vague de 15 mètres de hauteur, ce qui a contaminé le Lacanau qui est un affluent de La Leyre laquelle se déverse dans le Bassin d’Arcachon. La liqueur noire est un produit fort complexe dont la dangerosité est certaine (plus d’un millier de molécules). Les mises en demeure de l’administration furent souvent ignorées et la vétusté d’un matériel inadapté a fait le (...) Lire la suite »

Frelon asiatique

Le piégeage du Frelon asiatique, attention aux idées reçues ! Les insectes sont en danger !

Mercredi 19 janvier 2011 // À terre

Voici les résultats d’une étude, menée par les spécialistes de l’entomofaune du Muséum National d’Histoire Naturelle, sur le piégeage dit "sélectif" du Frelon asiatique. L’étude et un article paru en 2010 dans la revue Insectes sont en fichiers attachés. Ci-dessous le lien vers l’étude jointe : http://www.inra.fr/opie-insectes/pdf/159haxaire-villemant.pdf Il en ressort que le piège jugé le plus sélectif piège 99%... d’autres insectes. Et 1% seulement de Frelon asiatique. Compte tenu de la très (...) Lire la suite »

Protection de la forêt

La justice fait droit aux demandes de l’ADPPM

Mardi 5 octobre 2010 // À terre

A la suite d’une coupe rase dans le bois de Pissens (propriété DERRODE RENAUDIN) au cours de l’été 2006, sans bénéficier des autorisations nécessaires, et à une saison où les travaux au Pyla sont interdits, l’ADPPM s’est constituée partie civile. La décision fut rendue le 2 septembre 2010 dans les termes suivants : La prévenue (la société Aquitaine Gestion) est condamnée à payer à l’ADPPM 1.500 € au titre du préjudice environnemental, 500 € au titre du trouble causé aux riverains et 300 € au titre des frais (...) Lire la suite »

Natura 2000

Site Natura 2000 de la Forêt usagère : élaboration d’un DOCOB

Mardi 31 août 2010 // À terre

Depuis la loi du 23 février 2005 portant sur le développement des territoires ruraux, la présidence des comités de pilotage Natura 2000 est proposée aux représentants des collectivités locales intéressées. Compte tenu de l’importance de l’enjeu que représente la forêt usagère de La Teste de Buch, la commune a choisi d’assurer la présidence du comité de pilotage. Elle est donc chargée de l’élaboration du DOCument d’OBjectif (DOCOB) avec l’appui des services de l’État. Le Document d’Objectifs (DOCOB) du Site (...) Lire la suite »

Droit usager

La forêt usagère, plus emblématique que jamais

Mardi 31 août 2010 // À terre

Ce statut fut officialisé au XVe siècle. Les paroissiens de La Teste, Cazaux et de Gujan (aujourd’hui Gujan Mestras) supplièrent le Captal de l’époque, Jean de Foix-Grailly, de leur donner l’usage de la forêt testerine notamment pour récolter la gemme dont ils tiraient la plus grande ressource. Ainsi la baillette de 1468 reconnait aux habitants le droit de pratiquer le gemmage (moyennant une redevance : le droit gemaire), de ramasser le bois mort pour le chauffage et de couper du bois vert pour (...) Lire la suite »

Biodiversité

L’eau « source de vie »

Mardi 31 août 2010 // À terre

En date du 26 avril 2009, s’est tenue une conférence-débat à Biscarrosse organisée par le Comité de vigilance de Biscarrosse et la ville de Biscarrosse. L’ADPPM a signé, comme 16 autres associations, un document sur les enjeux de l’eau, lequel a servi de fondement à l’intervention orale de Françoise BRANGER, présidente de Bassin d’Arcachon Ecologie. Dans le cadre des travaux préparatoires du SCOT, il fut indiqué : « Sur le territoire du SCOT (17 communes), cela représente une marge de manœuvre limitée en (...) Lire la suite »

Érosion des plages

Le réensablement des plages du Pyla

Mardi 31 août 2010 // À terre

Du 19 au 23 février 2010, 150 000 m3 ont été extraits du flanc est du banc de Bernet et rejetés sur les plages du Pyla, de la Corniche jusqu’à la place Meller. Peut-être s’agira-t-il d’envisager de reconstruire quelques épis pour freiner la migration du sable vers le nord. Sur ce sujet Monsieur Foulon, maire d’Arcachon indique à l’un de nos adhérents : « ... L’érosion des plages, à laquelle vous faites référence, et notamment celles du Pyla, est due essentiellement à deux phénomènes : un transit littoral (...) Lire la suite »

Abattages

Le contrôle de l’abattage des arbres

Mardi 31 août 2010 // À terre

Sur demande de l’ADPPM, acceptée par Monsieur le Maire lors de l’assemblée générale du 8 août 2009, un nouvel arrêté municipal du 30 octobre 2009 soumet désormais l’abattage des principales essences à un régime d’autorisation. L’autorisation doit être affichée visible sur la voie publique 8 jours avant les travaux. Elle est valable pour une durée de 6 mois, renouvelable une fois (cf.www.latestedebuch.fr/spip.php (...) Lire la suite »

1 | 2